Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Tout Moi

  • : Et pourtant...
  • Et pourtant...
  • : Tu es beau, intelligent, riche et sévèrement membré ? Comme moi ! Tu es donc ici chez toi, fidèle lecteur ! Tu es blonde à forte poitrine (ou même brune à petite poitrine), bienvenue aussi, fidèle lectrice !
  • Contact

Profil

  • whynot

On tape la discute sur msn ?

A Lire, À Relire

27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 16:42

Intro

 

(voilà, ça, c'est fait ! Effectivement, j'aurais pu m'étendre, pousser l'hypocrisie jusqu'à vous dire que vous m'avez manqué, que je ne vivais plus sans vous, que j'ai failli commettre l'irréparable, à savoir fermer ce blog, mais je ne peux m'y résoudre. J'aurais également pu m'excuser pour cette absence prolongée, pourquoi pas même vous mentir en jurant que ça ne se reproduira plus et que j'allais revenir régulièrement soliloquer ici, mais non.
Plus pragmatiquement, j'aurais pu vous présenter le sujet que je compte aborder aujourd'hui mais bon, il suffit de lire la suite et vous le saurez !
Bref, ne pas faire d'intro, ça me permet de gagner du temps, quant à vous, ça vous fait moins à lire ! Avouez que vous n'en trouverez pas beaucoup des gens qui prennent soin de vous à ce point...)

 

 

Hasard.jpg

 

(en fait, je voulais illustrer cette intro qui n'en n'est pas une par une super image,

mais après une bonne demi-heure de recherche sur Gougueule,

j'ai tapé "image hasard" et choisi la première...

toutes mes confuses !)

 

 

Hier (tiens, commençons par une parenthèse, voire une double parenthèse, les plus fidèles d'entre vous, en considérant qu'il en reste au moins un, savent à quel point j'adore ça. Donc, parenthèse : (j'écris « hier », en considérant la veille de l'écriture de ce papier qui ne correspond pas forcément au jour de parution du papier. Si ça se trouve, par manque de temps, je finirais demain et je publierais le lendemain. Du coup, l'hier d'aujourd'hui deviendrait l'avant veille de demain. Suis-je clair... ? Je pense que oui et que cette courte et limpide explication était nécessaire. Mais bon, pour les plus cons d'entre vous, en considérant qu'il en reste au moins plein, je vais simplifier un peu... fin de la double parenthèse là : ), c'est à dire le jeudi 26 septembre 2013 (avouez que c'est tout de même tout de suite plus clair, non...?), j'ai pris le train ! Pas dans la gueule, je vous rassure, je rassure surtout Guillaume Pepy, actuel pdg de la SNCF, un tel impact, s'il m'aurait causé une légère migraine, aurait très certainement causé de gros dégâts à une locomotive.

 

retour-futur.jpg

 

(C'est pourtant clair... tonnerre de Zeus !)

 

 

J'ai horreur du train.

Du coup, pour m'occuper l'esprit, en plus du mp3, deux solutions s'offraient à moi :
1/ acheter assez de magazines pour tenir les sept heures nécessaires à mon trajet
2/ prendre une topette de Zub bien glacée.
(les deux étant incompatibles, car j'ai remarqué qu'au bout de quelques verres de Zub, je ne sais plus lire... et de toute façon je ne vois plus les mots !)

J'ai finalement opté pour la première solution, craignant que la consommation de la seconde (traditionnellement effectuée seul, sans la compagnie de cette artificieuse Modération... enfin, j'dis ça, c'est seulement une présomption, dans la mesure où je ne l'ai que très rarement côtoyée... et encore moins bu avec elle) ne me pousse dans les bras de Morphée et ne me fasse louper l'arrêt à Vitryol-City. C'est vrai que la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg est un chef d’œuvre de l'architecture gothique (même si ma préférence va a celle de Reims bien sûr), que la bière, fut-elle allemande, coule à flot, mais je préférais tout de même éviter le terminus de la ligne !

 

 

Gym.jpg

 

(c'est nouveau : j'aime le sport !)

 

 

Bref, je me rabattais sur mes quelques magazines habituels ! Enfin, j'aurais bien voulu...

Le hors série de Fluide glacial d'une part (en même temps, chez Fluide, ils sortent plus de hors séries que de mensuels, du coup, ce serait plutôt le mensuel qui serait un hors série ! Je vous laisse réfléchir là-dessus et je continue) et le Saint Graal : l'écho des savanes !

Mais voilà, l'écho étant épuisé, j'ai du me rabattre sur autre chose...

Jokari-mag étant également épuisé (c'est con, il y avait un super reportage sur les élastiques de compétition) ainsi que curling hebdo (c'est con, il y avait de superbes photos sur la 55ème édition du championnat de monde, qui, comme tous les aficionados (tel que moi) le savent, se sont tenus au Canada en avril dernier), l'accorte libraire m'a conseillé un « nouveau » magazine : Lui !!!

 

lui.jpg

 

(On a beau dire, Lui, c'est quand même mieux que Elle !)

 

 

« WHOUA » m'exclamais-je « Lui est de retour dans les kiosques !?!? » « whoua », continuais-je en chuchotant vers l'avenante libraire, « parlez moins fort, il est tout de même question de Lui là, un magazine dans lequel on trouve plus de nichons que de jokari ou de curling, c'est un exemple, et je ne veux pas que ma réputation se ternisse, étant assez connu voire renommé à Châtel-city » (ce qui n'est pas très représentatif car, dans cette contrée reculée qu'est le Poitou, un chien peut avoir également une réputation extraordinaire dès lors qu'il arrive à se gratter l'oreille droite avec la patte gauche... ce que je sais également faire mais bon, je ne suis pas là pour entrer en compétition avec un clébard... même si celui-ci jouit d'une excellente réputation).

 

Sego.jpg

 

(Quand je pense Poitou, je pense Ségolène...)

 

 

Bref, je lâchais (difficilement... oui, je suis une pince parfois) les 2.90€ nécessaires à l'achat dudit magazine et me dirigeais vers le train, mon acquisition bien planquée au fond de ma valise (on parle de Lui quand même) et m'installais dans un endroit assez désert, dans le but évident de ne pas être dérangé dans ma lecture... et puis je n'aime pas côtoyer les autres membres de mon espèces. Quand je dis que j'ai horreur du train, c'est un mal dû, non pas au transport, mais plutôt à la promiscuité avec les autres, les gens, la plèbe quoi, je n'aime VRAIMENT pas ça !

J'allais commencer ma lecture quand un contrôleur zélé (pléonasme...?) m'a viré de ma place sous le prétexte discutable que je n'avais pas le droit de me trouver dans le poste de pilotage... non mais quel con ce type ! Bref, je trouvais une autre place au milieu de mes semblables (ou presque) et ouvrais le Lui de ce mois...

 

train.jpg

 

(C'est vrai que cet été, en Espagne, j'avais un peu merdé...)

 

 

Attention, séquence « j'ai testé pour vous » ! (là je vous demanderais d'imaginer plusieurs roulements de tambour s'il vous plaît)

Petit rappel historique : Lui est un magazine ! Pour le reste, il y a wikipedia, et comme je ne suis pas un fumier (cette fois), je vous file même le lien :

 

 LIEN


Ceci étant lu, entrons dans le vif du sujet avec un coup de rein qui m'est familier et qui a aidé à bâtir ma légende (si, si) !

Dès la couverture, le ton est donné (c'est un la) ! Quelques sujets sont mis en avant et la première de couv' est alléchante : Léa Seydoux Nue ! Non mais vous vous rendez compte, LEA SEYDOUX  !!! Je dirais même plus Léa Seydoux NUE !!! Vous réalisez un peu le truc ? C'est vrai que moi non plus j'ai pas réalisé... je ne connais pas cette fille !

Passée la couverture, on revient sur la couverture (non mais Léa Seydoux quand même), on retourne la page et là on se dit « merde, me suis planté, j'ai acheté la Redoute » ! Petit extrait :

 

Redoute.jpg

 

Page 1 : la couverture (je ne sais pas si je vous l'ai dit, mais c'est Léa Seydoux . Une inconnue (pour moi en tout cas), certes, mais vachement jolie quand même !

Page 2-3 : pub Chanel
Page 4-5 : pub Dior
Page 6-7 : pub Giorgio Armani
Page 8-9 : pub Bvlgari (pour les montres)
Page 10-11 : pub BMW

Page 12-13 : pub Bvlgari (mais pour du parfum cette fois)

 

Pub2.jpg

 

Page 14 : le sommaire ! Au moins on apprend que la nénette en couv' n'est pas nue, non, elle porte « une cape en mousseline de soie Alexandre Vauthier »... et que l'édito est en page 27. Dois-je en conclure qu'il me reste 13 pages de pub à me taper ? Naaaaaaaaaaan, j'y crois pas ! Vérifions tout de même, par acquis de conscience.

Page 15 : pub Kenzo
Page 16-17 : pub Iro (et non pas Iro... de puta)
Page 18 : suite du sommaire. Tu m'étonnes, 132 mots (oui, je les ai comptés), faut au moins deux pages pour les caser...
Page 19 : Pub terre d'Hermès
Page 20-21 : pub Zadig et Voltaire
Page 22 : le traditionnel ours
Page 23 : Pub Visa

Page 24-25 : pub Nescafé

Page 26 : pub Yves Saint Laurent

 

Pub1.jpg

 

 

Attention, page 27, première page de vraie lecture : l'édito du nouveau directeur de rédaction, Frédéric Beigbeder ! Je n'apprécie ni ne déteste pas ce mec, il m'est indifférent, c'est tout. Du coup, c'est en toute objectivité que j’aborde ses deux colonnes. Et bien elles sont très bien écrites et, enfin, ça laisse présager du meilleur pour la suite !

 

Fred-B.jpg

 

(Cet homme m'est insupportable : il est un des rares à être plus beau que moi)

 

La suite, c'est une excellente interview de Môssieur Daniel Filipacchi, un géant de l'édition, le créateur de Lui, en 1963 (ce qui ne nous rajeunit pas, je vous l'accorde... en même temps, ça ne peut pas me rajeunir puisque je n'étais même pas né) menée de main de maître par Beigbeder qui décidément monte dans mon estime.

 

geant.jpg

 

(un géant de l'édition... voilà... je... heu... bref, continuons)

 

Bon, je vous passe les quelques pages de pub... et vous pouvez m'en être gré, dans la mesure où entre la fin de l'interview page 34 et la fin du magazine page 220, 4ème de couv' comprise, il y a encore 40 pages de pub à se fader ; et regardons d'un peu plus près ce que cet objet publicitaire de Lui a nous proposer...

Au niveau des rubriques tout d'abord.

Les pages conso, des trucs très chers, moches et dont on n'a aucune utilisation (quoique le jeu de cartes noir à 87€ est très joli et les oreillettes Bose à 299,95€ ont l'air sympa), que dire des chroniques politique, cinéma, livres, musique, mode et société... ? Rien ! Leur point commun, l'écriture. C'est tellement mal écrit, les propos sont tellement partiaux, plats, pas drôles... j'avoue que je n'en n'ai pas lu une seule jusqu'au bout...

 

microlax.jpg

 

(humour de pharmacien : j'me suis fait chier !)

 

 

Deux pages ont attiré mon inattention, finement nommées « c'est qui lui » et « c'est qui elle ». Le principe, nous présenter deux personnes, un homme et une femme (chabadabada), dont on ne sait rien mais qui semblent être douées dans leurs domaines respectifs. En l’occurrence le célèbre André Choulika (« docteur ès science en virologie moléculaire et pdg de cellectis », le genre de type qui doit avoir une carte de visite format A5) et la réputée Samantha Shannon (« la nouvelle J.K.Rowling » parait-il). Je me demande si la présentation de Gérard Briochin, rempailleur de chaise dans la Creuse n'aurait pas été plus passionnante... ou moins chiante en tout cas !

 

pipe.jpg

 

(prochaine rubrique : le "c'est quoi ça" !

Indice : ce n'est pas une pipe.)

 

 

Quant aux reportages, ils sont plutôt bien écrits, bien documentés et illustrés. Le seul hic, c'est qu'ils sont totalement inintéressants... La crise mondiale serait due à la consommation abusive de coke des traders, possible, mais le sujet est un brin périmé je trouve... Enfin, c'est toujours plus récent que « la Source » (là, je dis rien, c'est assez bien foutu comme papier), mais moins actuel que wikileaks ; on trouve effectivement un sujet sur les créateurs du site... mais on s'en fout !

Si les articles sont loin de faire dresser le poil, le fond de commerce, à savoir les jeunes filles dénudées, est plutôt à la hauteur de la réputation naguère acquise de Lui. Les clichés sont à l'image des filles : sublimes ! On n'est ni dans le porno ou même l'érotique, on est dans le beau, l'artistique. Le tout en noir et blanc et sans le moindre poil qui dépasse !

 

poil.jpg

 

(femme à poil... voilà, voilà, voilà...
J'aurais pu mettre "l'origine du monde" de Courbet...
mais vous ne le méritez pas,bande de vils sacripants !)

 

En résumé : le mou des mots le poids des photos !



En conclusion, je ne sais pas quand le prochain numéro sortira (quoique, je pense que pour un mensuel, ça devrait être le mois prochain) mais ce qui est certain c'est que je ne ferai pas parti des gogos/bobos qui l'achèteront ! On est relativement loin de ce qui a fait le succès de ce magazine, un Playboy à la française. Si la ligne éditoriale continue sur sa lancée, je pense, j'espère, que cette parution n'atteindra pas le 6ème numéro... et encore, j'suis large !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

:0014: ♥ dom ♥ 27/10/2013 10:12


Mouais, tu fais fort !


Bon dimanche, en attendant la tempête de cette nuit ...


bisoux pluvieux.



whynot 29/10/2013 09:13



La tempête poitevine a été relativement calme... et on ne va pas s'en plaindre !

Par précaution, j'avais tout de même rentré la voiture, histoire de ne pas la laisser à sa place habituelle : sous un arbre aux branches à moitié arrachées
!



:0014: ♥ dom ♥ 29/09/2013 09:29


Ca m'étonne de toi d'avoir acheté ce genre de bouquin ...


Bon dimanche.
Bisoux


whynot 27/10/2013 10:03



C'est un genre de... bibliothèque rose !

Bon dimanche à toi également (t'as vu, je me suis démerdé à répondre un dimanche pour être synchro) !



FLB 29/09/2013 00:10


C'est normal les pubs, car avec Beigbeder, les lignes sont chères !


Mouuuaahahahahahaha !!!!!!

whynot 27/10/2013 10:02



C'est quand même super chiant... en plus ce sont des produits que je connaisparcoeur, depuis le temps que j'en achète.

Vive la nantitude !!!